Transformation de manioc en gari, tapioca et en farine de manioc

yucca-yuca-cassava-manioca-mandioca-chips-and-2021-08-29-10-43-34-utc-min
Montant global du projet 2.238.000 FCFA 100%
Apport Fondation REVIE 447.600 FCFA 20%
Apport promotrice 641.400 FCFA 30%

Capital

2.238.000 F

Collectés

1.119.000 F

Reste

1.119.000 F

Capital ouvert : 1.119.000 F
50%

1. PRESENTATION DE PROMOTRICE
AGRAM Sahada, est mariée et mère de deux (02) enfants. Elle décide de travailler à son propre compte pour soutenir son époux dans la prise en charge des besoins de sa famille. Elle s’est engagée dans le métier de la transformation et décide d’entreprendre dans le domaine. Dans ce métier, elle est formée, qualifiée, incubée et accompagnée par la Fondation REVIE.

2. RÉSUMÉ DU PROJET

Le projet vise à la transformation et à la valorisation des produits agricoles locaux (farine de manioc, gari, tapioca…). Il permettra de générer des revenus importants et plusieurs emplois (2 emplois directs et 18 emplois indirects).

3. ORGANISATION DE L’ACTIONNARIAT

Montant global du projet2.238.000 FCFA                                        100%
Apport Fondation REVIE447.600.000 FCFA20%
Apport promotrice671.400 FCFA30%
Capital ouvert1.119.000 FCFA50%
Apport actionnaire 1  
Apport actionnaire 2   
Apport actionnaire 3  
Apport actionnaire 4  
Apport actionnaire 5  
Apport actionnaire 6  
Apport actionnaire 7  
Apport actionnaire 8  
Apport actionnaire 9  
Apport actionnaire 10  

NB :

  • Tout actionnaire peut souscrire dans plusieurs entreprises ;
  • La durée de la collaboration pour l’actionnariat est de 5 ans, délai à partir duquel, l’actionnaire reçoit le remboursement de son capital ;
  • L’actionnaire peut prolonger de nouveau dans la même entreprise après les 5 ans sur l’accord des parties.

4. RETOMBEES ECONOMIQUES ET SOCIALES

  • 2 emplois directs et 18 emplois indirects sont créés (grossistes, vendeurs, revendeurs…) ;
  • Un chiffre d’affaires de 19.250.000 FCFA est réalisé par an ;
  • Délais de récupération du capital investi (DRCI) : 14 mois à compter de la date de l’opérationnalisation de l’exploitation.